Elles étaient déjà nombreuses, bien avant 14h, à rejoindre au guidon de leur moto le lieu de ralliement de l’opération Toutes en Moto (TEM) de Marseille. Sur place, tout était organisé par les bénévoles de l’association pour offrir un accueil chaleureux et convivial.
Ainsi, ce sont 130 motos, un trike, un MP3, un side, un Can-am et une dizaine de voitures qui ont été décomptés.

Journée internationale du droit des femmes
Peu avant le départ, Stéphanie, l’animatrice locale, a rassemblé les participant(e)s pour l’allocution de rigueur. Elle a pris le temps de rappeler l’origine de cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la journée Internationale du droit des femmes. L’accent a été mis sur le parrainage porté cette année par une ambassadrice de charme et de choc, la karatéka Laurence Fischer et son association Fight For Dignity (Le combat pour la dignité). Mais aussi, sur l’importance qu’il y a à mener ce combat toute l’année durant et sur de multiples fronts jusqu’à ce que les femmes obtiennent une parfaite et indiscutable égalité avec les hommes.

En route
C’est donc sous un beau soleil que le départ est donné pour un parcours en ville qui, comme toujours, a ravi les badauds notamment du côté du Vieux Port et de la corniche où un arrêt photo a été observé au niveau de la plage du Prophète. Le cortège s’est ensuite dirigé vers l’auberge de jeunesse de Bonneveine où la fête s’est poursuivie sous la houlette du staff de TEM. Crêpes, boissons, photos souvenirs, concert avec l’excellent groupe « Sunday Morning Drunkards » étaient au programme.
Les participantes ont également pu admirer quelques modèles Suzuki du concessionnaire King Moto, des bijoux fantaisie présentés par Aurélia et son équipe. Il y avait également de la maroquinerie et un petit panel de vêtements chics et décontractés…

Pour les organisatrices, le succès de l’opération auprès des participantes permet dès lors de leur donner rendez-vous pour l’édition 2019.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité