En images

Les organisateurs de l’événement demeuraient sceptiques quant aux chances de mobilisation en ce jour de départ en vacances : « Nous tablions sur 500 motos maximum. Finalement, ce rassemblement du samedi 5 mai fut une grande réussite ! » affirme la FFMC. Au côté de la FFMC51, plusieurs antennes du nord et de l’est de la France (FFMC02, 08, 59, 60, 62, 80) ont répondu à l’appel. Au total, 650 deux-roues étaient de la partie.

Les manifestants se sont focalisés sur la sous-préfecture de Reims et sur la préfecture de Châlons-en-Champagne, deux lieux hautement symboliques de la République. Outre une opération escargot entre ces deux villes, le cortège a marqué l’arrêt devant chaque préfecture où les protestataires ont distribué des flyers, embrasé des fumigènes et donné un petit concerto de rupteurs.

Avec cette manifestation, la FFMC réaffirme son opposition aux nouvelles mesures du gouvernement dont le fameux 80 km/h, symbole de tous les travers de la sécurité routière actuelle. Les militants demandent une nouvelle fois la mise en place d’une politique concertée, pérenne et qui implique les usagers de la route.

FFMC51

Publicité

Commentaire (0)

Publicité