Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1937/1937
1785/1937
1436/1937
1344/1937
1242/1937
753/1937
707/1937
678/1937
573/1937
568/1937
555/1937
547/1937
498/1937
464/1937
356/1937
340/1937
318/1937
313/1937
306/1937
303/1937
277/1937
274/1937
233/1937
213/1937
motomag.com
Défense de la moto

Manuel Valls suspend le brassard : retour sur un fiasco

Les motards n’auront pas l’obligation de porter un brassard rétro-réfléchissant le 1er janvier 2013. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, l’a annoncé le 27 novembre, lors du lancement du nouveau Conseil national de sécurité routière (CNSR). La FFMC et les motards jubilent.

 
 

Manuel Valls suspend le décret "brassard"

Ouf, le « décret brassard » est suspendu ! Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, l’a annoncé lors d’une conférence de presse, le 27 novembre, à l’issue de la première réunion du Conseil national de sécurité routière (CNSR), qu’il vient de reformer après 4 ans d’interruption. La Fédération française des motards en colère (FFMC) se montre soulagée, et souligne la clairvoyance du ministre, qui souhaite « une évaluation du dispositif ».

Doute sur l’intérêt de la mesure.
Le moins que l’on puisse écrire, c’est que Manuel Valls n’a pas l’air de considérer que 150 cm2 de rétro-réflexion sur le bras permettra de sauver des motards : « J’ai demandé qu’une concertation soit engagée sur les équipements rétro-réfléchissants », a-t-il expliqué devant la presse. « Dans l’attente des propositions, j’ai demandé de suspendre les dispositions initialement retenues concernant le brassard ».

Suite de l'article >>>

EN IMAGES

Commentez l'article (86 commentaires)

pas de brassard mais le gilet. vu sur sur le net............... Gilet obligatoire pour les motards en panne En dehors de l’interdiction de ces avertisseurs de radars, qui ne porte que sur l’usage et non la vente, une autre nouveauté est à signaler : le gilet jaune deviendra également obligatoire (...)

consultez aussi

Tags

Sécurité routière - Colère - FFMC - Sécurité - Solidarité
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

Désaveu.
Un décret, paru le 4 janvier 2012, imposait entre autres mesures, le port obligatoire, à partir du 1er janvier 2013, d’un dispositif rétro-réfléchissant de 150 cm2 par tout conducteur ou passager d’une moto de cylindrée supérieure à 125 cm3. Une décision prise, en urgence en décembre 2011, par Jean-Luc Névache, alors délégué interministériel à la sécurité routière. Un pis-aller, après la cascade de couacs créés par le gouvernement de l’époque…

Couacs en série.
En mai 2011, un Comité interministériel de sécurité routière (CISR) présidé par François Fillon (premier ministre) et Claude Guéant (ministre de l’Intérieur), annonçait le port obligatoire d’un gilet rétro-réfléchissant à moto. Après plusieurs manifestations monstres de motards, le gilet rétrécissait en brassard… La nouvelle équipe gouvernementale a donc clairement désavoué celle qui la précédait.

Non-sens.
« Nous sommes très satisfaits de cette annonce car ce fameux brassard était un non-sens », a expliqué France Wolf (voir la vidéo ci-jointe), membre du bureau national de la Fédération française des motards en colère (FFMC), association qui représente désormais les conducteurs de deux-roues motorisés au CNSR, aux côtés de la Fédération française de motocyclisme (FFM) et d’Axa-Club 14.

Suspension, pas suppression.
Attention, le décret n’est que suspendu, dans l’attente d’une évaluation. Mais la FFMC est optimiste quant à l’abrogation de ce règlement, qui ne constitue pas une solution sérieuse au problème de perception des motards par les autres conducteurs, d’après plusieurs experts.

Visibilité des motards.
Cette question demeure cruciale dans l’objectif de réduire le nombre de décès sur la route, comme demeure celle du port d’équipements de sécurité par les motards, tels un blouson, des bottes et des gants homologués. Les discussions de la commission 2-roues motorisés du CNSR, en début d’année 2013, porteront autour de ces problématiques.

D’autres mesures en 2013.
Car, le CNSR travaillera sur les motos et les scooters : « Les conducteurs de deux-roues motorisés et spécialement les motocyclistes feront l’objet de toutes les attentions car ils utilisent un mode de déplacement qui les rend particulièrement vulnérables : les motocyclistes représentent, en 2011, 23 % des usagers de véhicules à moteur tués sur la route », a souligné le ministre.

Le brassard semble enterré, mais d’autres mesures viendront. Souhaitons qu’elles seront prises après une vraie concertation avec les associations représentant les usagers. Et qu’elles auront une réelle incidence sur la sécurité des motards.

Nicolas Grumel - 27/11/2012

Nos derniers articles

Manifestations FFMC : la réponse de la Sécurité routière

Nous avons demandé au nouveau délégué du gouvernement à la Sécurité routière, Jean-Robert Lopez, de commenter la forte mobilisation contre l’inflation sécuritaire du 12 avril dernier, derrière la FFMC. Voici les réponses.

Manifestations FFMC du 12 avril : où se retrouver ?

Voici les lieux et horaires des rassemblements, dans le cadre de la manifestation FFMC du 12 avril 2014 contre l’inflation sécuritaire, par ordre croissant des départements. Préparez les motos !

Limitation de vitesse : la FFMC dénonce l’inflation sécuritaire

Le 20 janvier, le ministre de l’Intérieur a présenté un bilan positif des accidents de la route en France en 2013 (-11 % de tués en un an). Il a pourtant promu l’idée d’abaisser la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire. La FFMC dénonce l’inflation sécuritaire.

Accidents de la route : en 2013, à nouveau un bon bilan annuel

Comme en 2012, le bilan des accidents de la route en 2013 est favorable : le nombre de tués dans un accident de la circulation en France a baissé de 11 % tous véhicules confondus, et de 3 % dans la catégorie motos et scooters.

Route : baisse des tués en 2013… et baisse des vitesses en 2014

Attention, un bon bilan des accidents de la route (-10 % entre 2012 et 2013) peut cacher une baisse des limitations de vitesse ! Malgré l’accalmie sur le front de l’insécurité routière, le gouvernement projette toujours de réduire la limitation de 90 à 80 km/h sur certaines départementales…

Nous suivre sur
le web