Le brassard qui fait déborder le vase

Plus de radars, plus de sanctions oui, mais dernièrement c’est un brassard qui a ravivé la colère. Le 3 janvier dernier, un arrêté publié au Journal Officiel annonçait l’obligation du port d’un brassard rétro-réfléchissant pour tous les motards circulant en plus de 125 cm3. S’il s’y refuse, le motard serait sanctionné : 68 euros, deux points en moins. Si le brassard passe, quelles autres obligations à l’utilité plus que contestable nous tombera dessus ?!

Mobilisation massive

Par cette manifestation, la FFMC entend rappeler aux candidats à l’élection présidentielle que la sécurité n’est pas juste une affaire de chiffres, qui sert de bon prétexte à toujours plus de verbalisations. Mais pour que ce rappel soit entendu, il faudra que la mobilisation soit massive.

Ce dernier week-end de mars sera bousculé par ces manifestations à l’échelle nationale. Les antennes régionales de la FFMC s’organisent. Toutes les heures et tous les lieux de rendez-vous viendront très prochainement sur le site de la FFMC et motomag.com. En attendant, bloquez votre week-end du 24 et 25 mars. Mobilisation !

Publicité
Publicité