En images

Manif moto à Lille : non, non et non Manif anti-CT moto à Lille : message pour les politiques Manif anti-CT moto à Lille : prêts pour la suite Manif anti-CT moto à Lille : motards en nombre

Message clair

Dès le départ donné, les manifestants ont roulé en direction du salon de la moto de Bourbourg, par l’A25, ponctuant le trajet de quelques haltes sur l’autoroute.

Une petite décoration à base de peinture et un emballage des radars ont fait partie des différentes actions de la journée. En plus des gilets fluo (les fameux gilets jaunes que l’on voulait nous imposer), les motards avaient revêtu des T-shirts avec slogans ultra-clair sur le message à faire passer, sans oublier les grandes plaques présentes sur quelques motos… Les motards se sont ensuite dispersé.

« Ya-qu’à-faut-qu’on »

Quelques motards ont trouvé que la manif avait un peu trop un air de balade, et étaient désireux de plus d’actions spectaculaires. Frédéric Gyselynck, coordinateur de la FFMC 59, leur a répondu : « Le motard a déjà une mauvaise image, on ne peut pas se mettre hors-la-loi en appelant à péter les radars. Nos actions sont déjà risquées. Si on est militant, on a aussi une vie de famille et on n’a pas envie d’aller en prison ou payer des amendes. Nos actions doivent être ciblées et pour cela, nous sommes désireux de former des groupes de motards, disponibles en semaine pour des petites actions coup de poing. »

22 septembre : direction Bruxelles

Le rendez-vous est donné aux motards qui ont envie de donner un coup de main. La FFMC 59 vous attend pour en discuter, tous les vendredi soir, au 145 rue nationale à Lille.

En attendant, prochain rendez-vous le 22 septembre pour la manif. L’antenne 59 se rendra à Bruxelles.

Publicité
Publicité