À Auxerre, environ 550 motards sur 450 véhicules à 2 et 3 roues ont répondu à l’appel de la FFMC 89. Toutes les catégories étaient représentées : du Solex au trike en passant par le Can-Am et le side… et évidemment toutes les autres catégories de motos et de cyclos.

Un tour de tous les centres de contrôle technique de la ville a été entrepris, avec « emplumage » de boites aux lettres (accompagné d’un courrier d’explication) et décoration des centres de contrôle techniques qui n’avaient pas répondu aux sollicitations de la FFMC.

La manifestation s’est terminée devant la préfecture, chose que refusait initialement le préfet (motophile dans l’âme…) pour cause d’état d’urgence. Le lendemain, une dizaine de motards ont pris la route pour rejoindre la manifestation francilienne.

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité