En images

visuel visuel

500 motards, 400 motos étaient au départ au rendez-vous habituel, parking du Cimetière face à Renault. Les motards, emmenés par la FFMC 88, avaient choisi de cibler les centres de contrôle technique pour signifier leur opposition au projet de les plumer au nom de la sécurité. Le centre de CT Dekra Chavelot a été la première étape du cortège.

La manifestation s’est déroulée dans une très bonne ambiance, avec des motards fidèles venus braver les averses nombreuses. Ils en ont profité pour opérer à un « PQ-fiage » de plusieurs centres de contrôles technique comme AutoSur mais aussi et surtout Dekra. Les manifestants ont symboliquement brûlé le rapport de cette dernière entreprise de contrôle technique, qui montre une relation de causalité entre la sinistralité moto et l’état technique des véhicules. Ce alors que le rapport indépendant (lui) MAIDS, l’état du véhicule n’intervient que dans 0,3 % des accidents de deux-roues motorisés.

La manifestation s’est révélée une très belle réussite compte tenu de la météo.

Régis Henrion pour Moto Mag

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la boutique motomag :

- Commandez le T-shirt Stop au contrôle technique

Publicité

Commentaire (0)

Publicité