300 machines quittaient l’Arsenal de Cherbourg, le samedi 16 avril à 10 h, bravant la pluie et le vent, preuve que l’enjeu du jour est bien compris. Par souci de visibilité, le cortège empruntait par deux fois le centre ville avec des arrêts aux points stratégiques : carrefour de la Gare, Pont tournant.

A Saint-Lô, 500 machines se regroupaient devant la Préfecture. Une délégation de la FFMC 50, conduite par Thierry Marie, coordinateur, était reçue par Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet.

Entretien sans langue de bois, nombreux échanges. Écoute attentive et abondantes prises de notes de M. Marmion qui s’est engagé à transmettre l’argumentation des motards sans la dénaturer. Une attitude qui a paru constructive pour les questions qui ressortent de sa compétence.

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité