En images

visuel visuel visuel visuel

Pour la manifestation dans la Maine-et-Loire, la FFMC 49 avait privilégié les trois grandes villes du département et, bien sûr, la visite des centres de contrôle technique de ces agglomérations. Pas moins de 700 motards avaient répondu présent. Le départ a été donné à Cholet (1 CT), les manifestants se sont ensuite rendus à Saumur (2 CT), pour finir sur Angers, où trois centres ont été décorés par leurs soins.

Sur six centres de contrôles technique visités, deux gérants étaient présents et attendaient les Motards en colère. L’un d’eux leur a même payé le café ! Mais les motards n’ont pas été dupes, considérant que nombre de centres de contrôle technique verraient financièrement d’un bon œil le projet du gouvernement. Les manifestants ont bien sûr quand même exposé leurs revendications et les raisons pour lesquelles ils sont opposés au CT 2RM. Les boites aux lettres ont
été emplumées avec revendications incluses. Au passage, un radar a été salué et filmé.

À noter que la FFMC 49 a été reçue par le chef du cabinet de la préfecture d’Angers trois jours avant la manif.

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité