En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel

Partis de place de Verdun, devant les portes de la préfecture, les motards, bikers et autres Dauphinois en vélomoteur ont manifesté massivement leur refus catégorique du projet de futur contrôle technique obligatoire des deux roues motorisés.

Près de 900 d’entre-eux se seront déplacés, malgré une météo annoncée hasardeuse et finalement très clémente, guidés par « La Liberté » d’Eugène Delacroix en façade de la mairie d’Echirolles, où ils ont fait une halte pour bien marquer leur opposition aussi à la limitation aux 30 km/h.

Mais c’est à Pont-de-Claix, fief du président de Grenoble Alpes Métropole, responsable du projet de « ville apaisée », qu’ils ont bloqué de longues minutes toute circulation, place du 8-Mai-1945 (tiens, une victoire …) vers l’Oisans et le Sud de la vallée.

Patrice Cotte pour Moto Mag

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité