Si la Fédération Française des Motards en Colère de la Manche (FFMC 50) a pour vocation de représenter les utilisateurs de 2 et 3-roues motorisés auprès des pouvoirs publics du département, c’est aussi une association de motards partageant le même plaisir de rouler à moto.

C’est dans cet esprit que la FFMC 50 organise régulièrement des sorties destinées à renforcer la solidarité et les liens amicaux entre les adhérents et les sympathisants. La dernière sortie avait lieu dimanche 22 mars.

Braver le froid
En dépit d’une température hivernale et de petites pluies épisodiques, vingt motos, pour une trentaine de pilotes et passagers, se retrouvaient au point de départ de Tourlaville. Thierry, coordinateur de la FFMC 50, accueillait les participants et Simon, organisateur et guide de la sortie, rappelait rapidement les bonnes pratiques de sécurité.

Station 70
L’objectif était de se rendre, par les routes secondaires du Valognais et du Plain, à Osmanville dans le Bessin, et de visiter la Station 70, implantée en bordure de l’ancienne N 13. Ce sympathique musée regroupe des véhicules, affiches, plaques métalliques, photos et toutes sortes d’objets anciens se rapportant pour l’essentiel à la route. A noter également une pièce dédiée aux jouets anciens, dont beaucoup concernent les moyens de transport.

Solidarité jeunesse
Luc, qui a créé cet endroit avec son épouse, a pour motivation de l’utiliser, tant par le travail d’entretien et de restauration des objets présentés que par les recettes qu’il dégage au bénéfice de jeunes de la région en situation difficile.

L’accueil est chaleureux, tant par le confort de la salle de bistrot bien chauffée mise à disposition des participants à la balade, que par la gouaille et les plaisanteries du patron qui fusent à un rythme soutenu.

Après ce moment convivial, il était temps de prendre la route du retour par la côte, à partir de Sainte-Mère-Église, sous un ciel toujours menaçant.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité