Voilà une Bond…ieuserie qui fera le bonheur des inconditionnels de l’espion. Ses véhicules en tous genres y sont décrits. De 007, on connaît surtout les automobiles préparées pour la contre-attaque : l’Aston Martin DB5 apparue dans « Goldfinger » (1964) ; la Lotus Spirit blanche amphibie dans « L’Espion qui m’aimait » (1977).

Mais l’agent secret a aussi piloté des motocyclettes, telles une BSA Lightning 650 équipée de lance-roquettes dans « Opération Tonnerre » (1965) et la Montesa Cota 4RT de « Quantum of Solace » (2008) ; sans oublier, bien sûr, la BMW R 1200 C de « Demain ne meurt jamais » (1997), avec la mythique cascade dans le port de Hong Kong. Une cabriole d’ailleurs réalisée par le « stunter » français Jean-Pierre Goy.

Tout cela est précisément expliqué, daté et répertorié dans cet ouvrage encyclopédique coordonnée par un fan du héros imaginé par Ian Fleming.

Livre : « James Bond, encyclopédie », par Guillaume Evin, éditions Hugo Image ; 224 pages, 21 x 27 cm ; 24,95 €.

Dans la Boutique Motomag.com

- Découvrez tous les livres moto pour faire des heureux durant les fêtes

Publicité

Commentaire (0)

Publicité