Les top

Maverick Vinales , vainqueur de la course
Deuxième course et deuxième victoire pour Maverick Vinales. 50 points engrangés. L’Espagnol réalise un début de saison parfait. Le dernier a avoir remporté deux courses de suite pour Yamaha en ouverture du championnat du monde était Waine Rainey en 1990. Il sera difficile à arrêter surtout si ses adversaires partent à la faute. Pour l’instant seul Rossi lui résiste un petit peu. (au championnat du moins).

Cal Crutchlow, troisième
C’est souvent tout ou rien avec Cal Crutchlow. L’Anglais n’avait plus vue le drapeau à damiers d’une course depuis sa victoire acquise lors du Grand Prix d’Australie 2016, soit il y a 3 Grands Prix. Crutchlow termine premier pilote Honda mais surtout premier pilote privé. Si Honda lui fournit des évolutions il pourrait souvent semer la zizanie dans la hiérarchie.

Johann Zarco, cinquième
Arès le coup d’éclat entrevu au Qatar, Johann Zarco devait prouver à tous qu’il ne s’agissait pas d’un coup de chance. Parti 14e, le Français a réalisé une remontada pour s’octroyer les points de la 5ème place. Toujours dans une période d’apprentissage, le Français va faire mal lorsqu’il aura un peu plus d’expérience, notamment en fin de course pour gérer les pneus usés. Et si au classement il n’est qu’11è, il a prouvé bien plus que les autres débutants de la catégorie.

Les flops

Marc Marquez, abandon sur chute
Marc Marquez a commis une énorme bourde alors qu’il semblait contrôler la course. Auteur de la pole, le champion du monde en titre a rapidement collé deux secondes à tout le monde avant de chuter. Pourtant, la victoire lui semblait promise. 37 points de retard sur Maverick Vinales au championnat. L’Espagnol s’est déjà grillé un joker.

Jorge Lorenzo, abandon sur chute
Quel début de saison terrible pour Jorge Lorenzo. Après un départ compliqué au Qatar au Qatar (11e), Lorenzo espérait beaucoup de la seconde course organisée en Argentine. Malheureusement, le triple champion n’a pas passé le premier virage. Qualifié 18e, le Majorquin a certainement voulu trop en faire au départ pour grappiller quelques positions. Mais ça c’est terminé dans le bac à graviers.

Andrea Iannone, dernier
Chute et zéro pointé au Qatar. En Argentine, le résultat n’est guère plus satisfaisant pour Andrea Iannone. L’Italien a bougé sur la ligne, sans véritablement gagné un seul mètre. Cela lui a valu une pénalité de passage par les stands. Au final il termine dernier alors qu’il avait les capacités pour faire un top 5. Après deux courses, le bilan comptable est catastrophique, 0 point.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité