Pour la troisième marche du podium, c’est entre Lyon et Marseille qu’il faudra chercher. Le radar automatique, situé sur l’A7, prend 322 photos par jour.

Corrèze : un radar, un flash

Voici pour les « bons élèves », mais voyons aussi le plus mauvais d’entre-eux. Il existe en effet des radars inutiles, même pour l’État lui-même. Le bas du classement est occupé par une cabine située sur la RD17 entre Sainte-Aulaire et Varetz, en Corrèze (19). Un seul automobiliste a été piégé en 2011.

Aux feux !

Auto Plus dresse un bilan des radars de feux rouges. Dans ce domaine, les radars parisiens tiennent 9 des 10 premières places. Le leader se situe au niveau du Quai de Gesvres et de la rue Saint-Martin et flashe 97 véhicules par jour.

630 millions d’euros

Le 5 janvier dernier, le ministère de l’Intérieur publiait ses chiffres. Les radars ont rapporté 630 millions d’euros en 2011. Ce chiffre se divise en deux parties : 530 millions d’euros sont le fruit des amendes forfaitaires de base, tandis que 100 millions correspondent à la majorations de certaines d’entre-elles. En 2011, 450 cabines supplémentaires ont poussé sur nos routes. En 2012, le nombre de radar devrait atteindre 4.500, et, logiquement, un nouveau record de flashs.

(Source : autoplus.fr)

Publicité
Publicité