1000 radars made in Guéant (les « pédagogiques ») à 2000 euros en moyenne, additionnés aux démontages des panneaux, il est question d’une addition de plus 15 millions d’euros. Pour une mesure prise dans la précipitation sans évaluation préalable, on appréciera !

Publicité
Publicité