L’antenne FFMC 42 (Loire) avait bien prévu de faire partie du vaste mouvement de contestation contre le contrôle technique moto en manifestant ce samedi 16 avril 2016. Elle est pourtant la seule à ne pas l’avoir fait. Tombé sous le coup d’une interdiction préfectorale, le défilé n’aura donc pas eu lieu. Pourtant tout était prêt comme en atteste le Facebook de l’antenne qui avait donné rendez-vous aux motards sur le parking du Auchan Villars.

Le préfet en a décidé autrement
Comme l’explique Michel Deboffles, le coordinateur de la FFMC 42, la préfecture a interdit le parcours arguant d’un manque d’effectifs policiers pour encadrer le mouvement et s’appuyant sur un arrêté ministériel de décembre 2015 interdisant toute concentration sur certaines voies à grande circulation certains jours de l’année.
Un itinéraire alternatif, proposé par les autorités, a été rejeté par la FFMC 42, estimant que ce second choix ne donnerait pas assez de visibilité à son action.

La Fédé a tout de même fait le déplacement jusqu’aux points de rendez-vous afin de rencontrer les motards qui n’avaient pas été alertés à temps de l’annulation. Ils étaient environ 100 à Roanne et 400 à Saint-Etienne.

Avec Michel Deboffles - coordinateur FFMC 42


La manifestation contre le contrôle technique était bien inscrite au programme de la FFMC42

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- Commandez le tee-shirt « Stop au contrôle technique »

Publicité
Publicité