En images

Ch’tis Normands au Moto Tour, J7 : jeune trentenaire Ch’tis Normands au Moto Tour, J7 : côté face Ch’tis Normands au Moto Tour, J7 : vue postérieure Ch’tis Normands au Moto Tour, J7 : pour la postérité

Richard se fait une frayeur le matin, lorsqu’un de ses assistants lui coince les doigts dans la porte de leur Trafic. Malgré la douleur, et après quelques soins, il arrive, avec beaucoup de courage, à enfiler son gant et à courir la spéciale. Jolie leçon de courage…

Les deux passages de Pourrières étant annulés, la journée se termine tôt, et après une séance d’assistance, les machines sont remises en parc fermé et les pilotes peuvent refaire, pour la vingtième fois, cette belle édition du Moto Tour. Les discussions risquent de durer fort tard ce soir…

Demain soir, désolé, il n’y aura pas de chronique pour cause de trajet de retour vers la Bretagne et la réalité. Rendez-vous lundi soir pour un bilan de cette folle semaine !

Vincent Roussillat

Publicité

Commentaire (0)

Publicité