Gros score pour le flash invisible… Durant le week-end pascal, le radar embarqué dans un véhicule de gendarmerie banalisé en Gironde, autrement dénommé « mobile mobile », a identifié 202 véhicules en excès de vitesse, puis transmis les photos au centre de traitement du contrôle-sanction automatisé, a dévoilé la préfecture au site 20minutes.fr.

Un score impressionnant quand on sait que le dispositif, embarqué dans une Renault Mégane diesel grise immatriculée CF-103-ZJ, a été mis en service le 30 mars. 202 flashes en trois jours, imaginez sur une année…

Publicité
Publicité