En vidéo

Que l’on apprécie ou non ces lignes, elles ne laissent personne indifférent. L’atelier britannique a réussi un coup de maître en proposant non pas une, mais trois motos aux designs fulgurants : les prototypes One, Two et Three.

L’important parti pris d’Auto Fabrica - au coup de crayon peu commun - a consisté à créer ces énormes réservoirs en aluminium travaillés à la main qui viennent surplomber les demi-guidons jusqu’à fusionner avec la bulle de la moto et ne former qu’une seule et même pièce. L’imposant ensemble ne laisse qu’une place minimaliste à la selle en cuir.

La Prototype One, une moto sans compromis
Sans compromis sont deux mots qui peuvent aisément qualifier la première née des Types 11. Pour créer la Type 11 Prototype One sur la base d’une Yamaha XSR 900, les préparateurs Bujar et Gaz Muharremi ont fait appel à leur ami designer Toby Mellor et en ont profité au passage pour réinterpréter la définition du néo-rétro.

Pour s’affranchir des réglementations liées à un usage routier et donner libre cours à leur délire, les créateurs de la Prototype One ont imaginé une moto dédiée à la piste. Ainsi, nous pouvons dire au revoir au phare avant de la bécane et oublier les chicanes pour un échappement libre. Cela donne une machine radicale au rugissement caverneux. Les équipements sont eux aussi sans compromis avec des suspensions Öhlins, des étriers Brembo, des jantes en carbone signées BST ou encore des vannes de remplissage d’essence rapides.

La Prototype Three, la rustique
Chez Auto Fabrica, la chronologie est plus confuse que la saga Star Wars. Après la One, mais avant la Two vient se nicher la Three. Contrairement à ses deux sœurs, cette Type 11 emprunte son moteur non pas à la XSR900, mais à la mythique Yamaha XS750 de 1977. Un cœur passé sous stéroïdes pour l’occasion grâce à une série de pièces performances. Coté design sobriété est le maître mot. Les éléments en aluminium façonnés à la main sont toujours de la partie. Petite particularité de la « grand-mère » de la bande, une bulle qui vient littéralement se coucher sur la roue avant.

La Prototype Two, la convergence des deux mondes
Ce dernier modèle est vraisemblablement le plus abouti. Il emprunte la puissance et les performances de la One et l’univers esthétique de la Three. Un style néo-rétro avec des courbes prononcées et un grand phare rond qui devance ce fameux réservoir rehaussé. Un engin à l’allure de café racer, spécialement créé pour s’adapter à un usage routier.

Auto Fabrica promet encore de nous surprendre avec ses prochaines créations. un atelier à suivre donc.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité