- À force de les voir sans cesse reculer les limites du genre, à grand renfort de backflips et de sauts de plus de 30 m, on en oublierait presque que les freestylers prennent des risques qui peuvent paraître insensés. Jeremy Lusk, 24 ans, vient pourtant de payer de sa vie une mauvaise réception lors des « X Knight ».

- Devant quelque 24.000 spectateurs rassemblés dans le stade Ricardo Saprissa de San José, au Costa Rica, le vainqueur de la précédente édition a fait une violente chute sur la tête à la fin de sa démonstration. Victime d’un traumatisme crânien et plongé dans le coma, l’Américain a fini par décéder hier mardi 10 février 2009, à la veille de son rapatriement par avion sanitaire dans son pays d’origine.

- Multi-médaillé aux célèbres « X-Games », Jeremy Lusk était considéré comme une véritable star de la discipline. Il venait de se voir attribuer le titre de meilleur freestyler de l’année 2008 par les lecteurs du magazine Transworld Motocross. Lesquels pourront toutefois continuer à frissonner en se repassant en boucle les innombrables vidéos du crash qui circulent désormais sur l’Internet. Preuve que le freestyle, né d’une volonté de pratiquer librement et sans contrainte le motocross, n’a désormais plus rien à envier aux jeux du cirque de la Rome antique.

Didier Bouard et F.B.

Publicité
Publicité