Comme d’habitude à Cerdon, le parcours concocté par l’Union motocycliste de l’Ain était sélectif, avec 450 km répartis sur 8 boucles différentes qui empruntaient 7 fois les spéciales de Challes (2,3 km) et de Leymiat (3,6 km). Cette dernière, traversant le hameau de Breignes, a été particulièrement appréciée des 150 concurrents et du public nombreux, donnant au rallye un petit air de Tourist Trophy.

1ère étape : Velardi 5 - Schiltz 3
À propos de TT, Julien Toniutti, tout juste de retour de l’île de Man où il a fait un beau parcours, s’est invité à la dernière minute au rallye de l’Ain. Abandonnant ses 600 et 1000 cm3, il revenait, au guidon de sa Yamaha 450 YZF , tenter de coiffer une 6e couronne dans l’Ain.

Mais d’entrée Christophe Velardi s’imposait dans l’ES1 de Challes, devant Julien Toniutti à 0,38 secondes, Benoît Nimis (Yamaha MT-09) à 0,83 sec. tandis que Bruno Schiltz (Aprilia 1100 Tuono - team Kiwi Helmets) et Florent Derrien (KTM 690 SM) étaient « décrochés » à 2,03 et 2,86 sec. Dans la spéciale suivante, Bruno Schiltz réagit et l’emportait tandis que Christophe Velardi, auteur d’un léger tout-droit, perdait 2,19 secondes sur son principal adversaire.

Fractures lombaires
À l’issue de la première boucle, Benoît Nimis prenait la tête du rallye de l’Ain au guidon de sa MT-09. Malheureusement il chutera lors du 2e passage dans la spéciale de Leymiat, perdant 27 secondes, puis à nouveau dans la même spéciale lors du 4e passage alors qu’il revenait très fort sur Florent Derrien, 5e. Cette fois il devra abandonner, victime de fractures lombaires.

Au fil des spéciales avec 5 scratchs, Christophe Velardi creusait petit-à-petit l’écart (4,70 secondes) sur son principal adversaire au championnat, Bruno Schiltz, qui lui remportait 3 spéciales sur les 8 courues. Derrière, les écarts étaient plus importants avec Julien Toniutti à 15 secondes, Laurent Filleton (KTM 1290 Super Duke R-KTM team France) à 29 secondes, Florent Derrien à 37 secondes.

2e étape : Velardi confirme, Toniutti s’immisce
Afin que les pilotes participent tous dans les même conditions à l’étape de nuit, les organisateurs ont fait débuter la 2e étape en fin d’après-midi, juste à la suite de la première… Le véritable départ de la nuit sera même retardé à 22h10 suite aux chutes du tour précédent.

Dans Challes, Julien Toniutti a décidé de sonner la charge, il reste 4 spéciales et les 15 secondes qui le séparent de Christophe Velardi ne sont peut-être pas insurmontables pour essayer d’aller chercher la victoire au scratch ? Il l’emporte avec 1,3 seconde d’avance, mais aussitôt Christophe Velardi faisait parler la poudre dans la rapide spéciale de Leymiat, collant 2,8 secondes à Schiltz et 3,2 à Toniutti qui récidivait dans Challes…

De quoi positionner son mono à la 2e place de l’étape de nuit à 7 secondes, ce qui ne faisait pas les affaires de Bruno Schiltz, 3e, accusant 9 secondes de retard mais concédant surtout 9 points au championnat Élite. Derrière les trois intouchables, comme à l’étape de jour, on retrouvait Laurent Filleton et Florent Derrien aux 4e et 5e places, respectivement à 22 et 26 secondes.

Sans beaucoup de surprise, pour le classement général de l’épreuve on retrouve derrière Velardi, Schiltz, Toniutti, Filleton et Derrien un excellent Maxime Mettra sur la Kawasaki 650 Versys du Team Helit Motos–Challenge 24, classé premier en catégorie Sport 2 dont il est leader du classement provisoire devant David Sainjon (Yamaha MT-07).

Chez les Top-Sport, la victoire revient au jeune Alexandre Poulios (Triumph 675 Daytona), 8e du classement général et vainqueur du Challenge Central-Team, couru sur 3 épreuves : l’Ain, le Dourdou et les Volcans.

Le leader de la catégorie Top-Sport reste Laurent Guinot (Aprilia 1000 RSV4) qui a chuté dans la 2e étape devant Maxime David (Kawasaki ZX6-R).

Le premier side-car est 10e au général et les vainqueurs, l’équipage Jacob/Bacon (Choda GSX 1340 R), est déjà titré devant Sonilhac/Tous (KTM RC8R), assurés aussi de la 2e place.

En Mono c’est toujours Tanguy Brebion (Husqvarna 510 SM) qui est en tête du championnat devant Fréderic Ber (Yamaha 450 YZR) et Sonia Barbot (KTM 690 Duke R-KTM Team-France), à égalité de points. Cette dernière est déjà titrée chez les Féminines.

Le vainqueur Scooter, Mathieu Bruneau (Honda 750 Intégra), 35e au scratch, est également leader de la catégorie devant Fabien Assemat (Yamaha 530 TMax).
Chez les Classiques, Nick Ayrton (Suzuki 1100 GSXR), 36e, conforte son avance sur Antoine-François Caviglioli (Honda 650 Dominator).

En catégorie Sport 1, grosse bagarre entre Alexandre Martin, Maxime Delorme et Tom Dutilleul (41e, 44e et 45e), tous trois sur Honda 500 CB. Ce dernier reste largement leader, enfin en 125 la lutte est très serrée entre Germain Perrot (Husqvarna 125 SMS) et Romain Cauquil (Yamaha 125 YZF-R) qui remporte la catégorie à la 82e place au Rallye de l’Ain.

Rendez-vous pour la finale du championnat, le Rallye du Dourdou, du 15 au 17 Juillet à Villecomtal dans l’Aveyron.

Classement du rallye routier de l’Ain 2016

1 Velardi Christophe Ducati 1200 Multistrada 24.39.93
2 Schiltz Bruno Aprilia Tuono 1100 à 14.02 secondes
3 Toniutti Julien Yamaha 450 YZF à 22.36 secondes
4 Filleton Laurent KTM 1290 Super Duke R à 52.69 secondes
5 Derrien Florent KTM 690 SM à 1.04.13 minute

Classement du Championnat Élite

1 Velardi Christophe Ducati 1200 Multistrada 245 points
2 Schiltz Bruno Aprilia Tuono 1100 236 points
3 Nimis Benoit Yamaha MT-09 163 points
4 Mettra Maxime Kawasaki 650 Versys 138 points
5 Filleton Laurent KTM 1290 Super Duke R 134 points

- Le site du championnat de France des Rallyes : www.rallyes-routiers.com
- Tous les résultats sur ffmoto.org
- Le challenge Central Team : www.centralteam.fr

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité