Le salon de Lyon, rendez-vous annuel devenu incontournable, se distingue par sa capacité à fédérer toutes les communautés motardes.
Cette année, l’évènement a offert aux visiteurs une grande diversité d’expositions et d’animations.

En quelques chiffres, Lyon c’est plus de 200 exposants, 2000 véhicules et 5 pistes indoor, le tout sur près de 75 000 m² d’exposition soit l’équivalent de 9 terrains de foot.

Du coté des animations
Particulièrement marquante cette année, l’aménagement d’une piste de « Flat Track » a permis à 100 pilotes de s’affronter dans cette discipline hors norme avec en ouverture Loris Baz, champion de MotoGP.
Autre show incontournable, le « stunt », avec de nombreux spécialistes de la discipline, mi-acrobates, mi-funambules.
À noter également la présence d’un « mur de la mort », impressionnant spectacle de cascadeurs lancés à pleine vitesse sur les parois verticales d’un cylindre de 10 mètres de diamètre.
Toujours au chapitre spectacles, une piste d’enduro-cross de 8 000 m² a vu s’affronter près de 200 pilotes durant les 3 jours du salon. La discipline nécessite à la fois assurance et rapidité.

De nombreuses expositions
Au rayon « Custom », une découverte des plus belles préparations européennes avec en invités d’honneur, les anglais de « Destiny Cycles » et les talentueux artistes de la « Kustom Kulture » ainsi qu’une expo sur les 115 ans de Harley-Davidson.
Autre expo pour les amateurs de rallye-raid, une retrospective des 40 ans du « Dakar » qui embarquait le visiteur dans un bivouac, les pieds dans le sable avec un focus sur le duel Neveu/Auriol.
Autre expo marquante, l’espace « Café Racer » regroupant plus de 200 motos créées par les plus grands préparateurs européens. Une autre expo inédite permettait d’admirer les Triumph qui ont marqué l’histoire avec des modèles venus tout droit du musée de Birmingham en Angleterre.
Enfin, un dernier espace consacré au Continental circus, permettait au visiteur de se plonger au cœur des années 70 pour vibrer au rythme des paddocks d’antan dominés par l’ambiance conviviale et décalée qui caractérisait le championnat du monde de vitesse.

Présence de la FFMC69
Comme l’année précédente, l’antenne FFMC du Rhône assurait la consigne gratuite des casques ainsi que l’organisation et la sécurité du parking moto.
La fédé tenait également un stand commun avec la Mutuelle des Motards. Ses adhérents et militants ont ainsi pu répondre aux questions des visiteurs et renseigner un public nombreux.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité