À moto, à scooter, de la 125 cm3 aux plus grosses cylindrées, toutes les femmes à moto sont invitées à participer à la 6e édition de Toutes en Moto. Ce défilé festif, qui aura lieu le dimanche 8 mars, est destiné à célébrer la journée internationale des droits des femmes.

Rendez-vous
Balades moto, ballons roses, rencontre d’associations féministes, de femmes créatives, flash-mob… l’édition 2015 de Toutes en Moto se déroulera dans douze villes, dont onze en France : Marseille, Lyon, Bordeaux, Caen, Strasbourg, Le Mans, Paris, Cannes, Nantes, Quimper et Clermont-l’Hérault. Les motardes de Genève (Suisse) défileront le 29 mars.

Pour la cause En 2014, « Toutes en Moto » s’est associée à l’Institut Curie dans la lutte contre le cancer. Une première action avait eu lieu le 20 septembre dernier, autour d’un concert donné au Pan Piper, avec la Grande Sophie, Constance Amiot, Lawrence Collins Band et les Flying-Gaskets. « Toutes en Moto » continuera sa collecte de fonds pour l’institut à l’occasion des actions programmées le 8 mars, notamment par la vente de bracelets de soutien (prix 3 euros) ainsi que le DVD du concert de septembre 2014 (prix 15 euros).

Aussi au Maroc
À noter, comme pour les années précédentes, l’association Toutes en Moto apportera son soutien à Miss Moto Maroc, qui organise également un défilé à Marrakech, les 21 et 22 mars.

Encore mieux
En 2014, près de 8.500 femmes (et quelques hommes) avaient répondu présent, défilant tous sourires dehors sur leurs machines. Les organisatrices espèrent faire encore mieux cette année.

- Liste des rassemblements sur le site Toutesenmoto.fr

Une invitée de choix boycottée en 2015

En 2014, le défilé parisien avait reçu une invitée de choix, en la personne d’Anne Hidalgo. À cette époque l’élue, alors première adjointe au maire de Paris et candidate du Parti socialiste à la succession de Bertrand Delanoë, avait pris place sur le siège arrière d’une moto électrique (photo ci-dessous)… logique !

Mais cette année, pas question de renouveler l’opération ; ni, d’ailleurs, pour le cortège, de faire une pause devant l’Hôtel de ville. L’association est en désaccord avec l’interdiction de circulation des motos produites avant 2000, qui vient d’être votée par la municipalité. Une manière d’exprimer son opposition !

Toutes en moto et FFMC main dans la main

Le service de sécurité de plusieurs cortèges Toutes en moto, dont celui de Paris, sera assuré par les équipes de la FFMC formées pour encadrer les manifestations de motards.

- Soutenez la FFMC en portant ses couleurs

Publicité

Commentaire (0)

Publicité