Une dizaine de radars automatiques fixes de l’agglomération lyonnaise ont été emballés dans un sac poubelle, dans la nuit du 13 au 14 février. Par-dessus, un cœur découpé dans un carton… Cette « preuve d’amour », en ce jour symbolique de Saint-Valentin, a été revendiquée par la Fédération française des motards en colère du Rhône (FFMC 69).

Coup de foudre !
Les radars situés boulevard Chambaud de Bruyère et quai Gailleton, à Lyon ; boulevard Stalingrad et cours Émile Zola, à Villeurbanne ; boulevard de l’Europe à Pierre-Bénite et Nationale 6, à Dardilly, ont ainsi reçu ce « coup de foudre » humoristique de la FFMC 69.

« La sécurité routière ne dépend, et ne dépendra jamais, du contrôle-sanction automatisé », estiment les militants motards du Rhône dans un communiqué de presse relayant cette action revendicative.

Bonne fête…
« Nous souhaitons une joyeuse Saint-Valentin à tous les usagers de la route
 épargnés par ces bandits manchots le temps que durera cette opération », concluent les Motards en colère, qui revendiquent une autre politique de sécurité routière, basée sur l’éducation et la prévention, plus que sur une répression aveugle et pécuniaire par les radars automatiques.

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité