À la veille de la manifestation prévue le 12 juin, une rencontre historique et constructive entre la ministre des Transports (Mme Boulet), la présidente de la SAAQ (Société d’assurance automobile du Québec) et le Front commun motocycliste s’est tenue vendredi. Il a été convenu par les autorités qu’il était temps de regarder le dossier moto sous un autre angle. Du coup, la manifestation a été annulée.

Le gouvernement et la S.A.A.Q acceptent et annoncent :

- La mise en place tel que revendiqué par les motards d’une table de négociation sur le dossier de la tarification de l’assurance corporelle obligatoire et de son modèle de calcul et cela, dès cet été.
- Que des solutions alternatives soient envisagées et évaluées en ce qui concerne la catégorisation lors de cette même table.
- La mise en place d’une table ronde sur la sécurité routière spécifique à la moto dans le but d’améliorer le bilan routier des motocyclistes et, par conséquent, de réduire les coûts du régime d’assurance.

En travaillant à la fois sur les questions de tarification et de sécurité routière et en misant sur une collaboration mutuelle, les différences parties se sont dites confiantes pour déboucher sur des solutions satisfaisantes pour tous.
Le front commun motocycliste est satisfait de cette avancée.

Publicité
Publicité