En images

ETAPE 1 : vérification au multimètre ETAPE 2 : oxydation des connexions ETAPE 3 : batteries à eau distillée Encadré : régulateurs faiblards Encadré : charge sur une batterie en place

12,8 V sont signe d’excellente santé. Jusqu’à 11,5 V, la batterie est abîmée, ou juste un peu déchargée. En dessous : aïe, elle est presque à plat, ou HS.
Une astuce : si la tension prise sur les bornes en plomb, puis sur les cosses des fils, est différente, elle indique un mauvais contact entre borne et cosse, donc une charge défectueuse (Étape 2).

Tension de charge

Au besoin, ajoutez de l’eau distillée avant le test (étape 3). Voltmètre toujours branché, démarrez le moteur. À partir d’environ 2 500 tr/min, la tension passe selon les motos à 14 ou 15 V. Elle reste inférieure si la batterie est très déchargée, mais monte au moins à 12 V. Plus rare, une tension excessive incrimine le régulateur, ou des piles à plat qui rendent optimistes les multimètres à bas prix !

Si par contre la tension indiquée par le constructeur n’est toujours pas atteinte après recharge de la batterie, il y a un souci dans le circuit de charge. De nombreuses causes sont possibles, à commencer par des connexions défaillantes : mise à la masse rouillée, contacteur à clef fatigué, fusibles branlant dans leur support…

À l’aide d’un manuel, retrouvez les brochages de l’alternateur et du régulateur, débranchez-les délicatement et traitez avec un aérosol dédié. Toujours avec ce manuel et le multimètre magique, l’alternateur et le régulateur se testent assez facilement. Même si un concessionnaire effectue la réparation, ces tests préalables (hors garantie !), permettront de dialoguer en connaissance de cause.

Soigner son accumulateur

Un entretien peu contraignant évite que la batterie ne devienne un « consommable » annuel. Son espérance de vie atteint plusieurs années en la rechargeant à la moindre faiblesse, en surveillant son niveau comme ses diverses connexions. En cas de non-utilisation, une batterie se décharge, devient vulnérable au froid et peut être HS en quelques semaines.
La conserver en appartement et la charger une heure par mois. Enfin, une batterie de qualité est un investissement rentable à terme.

Dans la boutiq’ :
Retrouver le numéro "Des dossiers de motomag" entièrement consacré à la technique moto

Publicité
Infos en plus
Publicité