En vidéo

La nouvelle Triumph Rocket 3 R est équipée du plus gros moteur de série à l’heure actuelle. Avec ses 2 500 cm3 de cylindrée et ses 221 Nm de couple (dès 4000 tr/min), le custom britannique a de quoi préchauffer le bitume pour quelques jours d’hiver. Pour trouver encore plus performant, il faut aller fouiner du côté des « Godzilla des motos » de chez Boss Hoss,

En octobre dernier, sur la piste de Carthagène en Espagne, la Rocket 3 R a été lancée comme un dragster et a pulvérisé le record de la marque : 0 à 100 km/h en 2,73 secondes. De quoi refroidir Ghost Rider himself.

triumph rocket 3 R record burnout 2019

« Avec le nouveau record d’accélération de Triumph établi par la Rocket 3 R, nous entrons en territoire inconnu, car jamais auparavant une moto Triumph n’avait atteint une accélération aussi incroyable » a déclaré Paul Stroud, directeur commercial de Triumph Motorcycles.
« Notre objectif était de mettre en valeur les performances exceptionnelles du tout nouveau moteur trois cylindres de 2 500 cm3 de la Rocket. (...) Avec la gamme Rocket 3, nous avons constamment montré que nous pouvions construire les motos de production les plus performantes, capables d’offrir en retour des performances et des capacités incroyables »

triumph rocket 3 R versus supercar mclaren 720s record 2019

La Triumph Rocket 3 R face à l’imposante McLaren 720S équipé d’un V8 biturbo de 3.994 cm3 et 720 ch

Street Cruiser R
Euphorique devant un tel record, l’équipe s’est lancée dans des tests en faisant glisser les 300 et quelques kilos de la bête dans des virages à grande vitesse, afin de prouver la maniabilité, l’agilité et le dynamisme du modèle.
« Il est remarquable de constater à quel point il est facile de faire passer la nouvelle Rocket dans les virages. Cette moto se comporte davantage comme un Speed Triple que comme un Cruiser musclé » commente, sans grande surprise, le pilote de la marque.

triumph rocket 3 R record virage 2019

La 3e roquette sous l’œil scientifique
Pour obtenir un tel résultat, l’équipe d’ingénierie Triumph a préparé, l’année dernière, une version de pré-production de sa Rocket 3 R. En plus de rechercher une adhérence optimale grâce aux pneus spécialement développés pour le modèle - du manufacturier britannique « Avon » -, l’équipe a réduit le poids de la moto. Pour ces essais piste, et compte tenu des exigences propre à l’environnement circuit, seuls les rétroviseurs et le support de plaque ont été retirés ! Ces runs ont aidé à finaliser le modèle commercialisé chez nous depuis janvier.

Pour en savoir plus sur le muscle bike britannique, on vous laisse découvrir notre essai vidéo de cette Triumph Rocket 3, accompagné d’une fiche technique complète.

Publicité

Commentaire (0)