C’est devant une salle comble qu’a eu lieu la remise des prix de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), le 26 novembre à Paris. L’occasion pour son président, Jacques Bolle, de célébrer les performances sportives des Français pour la saison écoulée.

La France devant l’Espagne !
Dans son allocution, Jacques Bolle a souligné l’incroyable année qui vient de s’écouler. En effet, la France pointe en tête du classement des nations en ce qui concerne la compétition moto, devant l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Au total, les Bleus ont raflé 10 titres mondiaux, 2 victoires en coupe du monde et 5 titres européens, avec total de 46 podiums aux niveaux européen et mondial. En somme, une cuvée 2014 extraordinaire pour tous nos pilotes, hommes et femmes…

Le TT loin devant
Le tout-terrain a grandement contribué à cette réussite avec des nombreux titres : champion du monde Supermoto, Enduro1, Enduro2, MX des Nations, Supermoto des Nations, etc.

Même si Sylvain Guintoli a raflé l’un des titres les plus prestigieux qui soit, en devenant champion du monde Superbike, la vitesse française reste un peu en retrait face à la concurrence de nos voisins européens.

Guintoli sportif français de l’année
Sans grande surprise, c’est d’ailleurs le pilote Aprilia qui a été élu sportif français de l’année. Il est le premier lauréat de ce prix qui vient d’être initié par la FFM. Il n’a pas pu recevoir son prix, étant en essai sur sa nouvelle Honda, avec laquelle il courra en WSBK en 2015.

Pour se faire le vote s’est scindé en deux. Au total, 19 pilotes avaient été sélectionnés. Le public a pu voter son champion, tout comme la presse spécialisée. Le résultat final a été établi grâce aux deux classements.

Orientations 2015

Jacques Bolle s’est exprimé sur l’évolution du sport moto en 2015. Il s’est montré favorable à l’apparition d’une troisième épreuve d’Endurance en France, alors que le Mondial d’Endurance, remporté cette année par le GMT 94, voit son calendrier bouleversé.

Les 24h du Mans se dérouleront à nouveau en avril en 2015 (18-19 avril), et le Bol d’Or, qui revient au Castellet, est programmé du 18 au 20 septembre. La nouvelle épreuve serait les 12h de Magny-Cours à Nevers (58), sa date étant à confirmer. Jacques Bolle souhaite qu’elle s’insère dans le calendrier du Mondial d’Endurance.

La FFM a enregistré en 2014 un fléchissement des licences et surtout un âge moyen qui tend à augmenter, dépassant les 30 ans. 4 % des licenciés étant des licenciées, la FFM a créé une commission féminine.

Enfin, la Fédération a annoncé avoir sécurisé 160 terrains de moto-cross sur les 500 homologués en France, son objectif étant de les avoir sécurisés tous en 2016.

Retrouvez les différents calendriers de la saison 2015 sur le site de la FFM.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité