Malgré un appel à manifester lancé seulement 7 jours plus tôt, 300 motards se sont rassemblés au Parc à chaîne à Brest. Ils avaient prévu de se rendre, par la voie express, à Châteaulin en mode « opération escargot ».
Du fait de l’important dispositif de gendarmerie déployé, la quasi-totalité des accès à la voie express était barrée empêchant les véhicules de s’insérer dans le convoi de motos et de voitures.

Après la pause déjeuner et le départ de certains Finistèriens du nord au profit de leurs homologues du sud, 80 motos se sont rendues au bout du quai de Camaret-sur-Mer.
Ce cortège de motards, accompagné d’une dizaine de voitures, emmené par la FFMC 29, a su faire entendre son mécontentement. On y a notamment croisé un motard dont la coiffe indiquait clairement qu’il n’entendait pas être pris pour un pigeon.

La manifestation s’est déroulée dans une très bonne ambiance, avec des motards fidèles venus braver la pluie pour défendre les valeurs de la FFMC. Ils en ont profité pour décorer l’un des radars croisé en chemin avec une affiche hommage au Premier ministre, Edouard Philippe.
La Fédération du Finistère n’entend pas en rester là.

Peggy Pinvidic-Le Bretton

Publicité

Commentaire (0)

Publicité