Le jour de la mobilisation des motards des Pyrénées-Atlantiques, des représentants de la FFFMC64 et le coordinateur de la FFMC32 (Gers), venu en soutien, ont été reçus par Michel Gouriou, directeur de cabinet de la préfecture de Pau pour exposer leurs revendications. Si l’homme s’est bien abstenu d’aller à l’encontre des nouvelles orientations de sécurité routière édictées par le gouvernement, il a toutefois admis que l’expérimentation menée au sujet du 80 km/h n’avait rien apporté.

Opération masquage de radar

Lors de cet échange, le directeur de cabinet a reconnu l’expertise de la FFMC en matière de prévention et a indiqué souhaiter lui ouvrir les portes du plan départemental d’action de sécurité routière (PDASR). Une rencontre avec le préfet devrait avoir lieu prochainement. Il s’agira de définir des axes de travail pour des formations destinées aux différents usagers de la route.

Après avoir été reçue par le directeur de cabinet du préfet à Pau, la FFMC débriefe ses militants.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité