Les clubs pourront-ils suivre

Au final, elle pourrait faire peser sur les acteurs du sport un risque économique (s’assurer contre ces risques) et social (les condamnations éventuelles) qui pourrait rapidement s’avérer insupportable et tuer les initiatives. Chacun devra en effet se couvrir de tous côtés. Et à quels prix ? Car il y a risque d’inflation.
Probable que ceux-ci atteignent des niveaux tels que les clubs ne peuvent plus suivre. Si tant est que les assureurs eux-mêmes aient encore « envie de jouer ».

On en est certes pas encore là, mais en attendant, la vigilance de tous est expressément requise…

(*) Amis moto verte de Belleville

Publicité
Publicité