En images

L’été à moto : gaffe au verglas ! L’été sur les routes : chaud sous le casque L’été sur les routes : boire fréquement Conseil pour l’été à moto : danger de la route

Verglas d’été : un phénomène trop peu connu

Une route exposée trop longtemps à la sécheresse peut générer de véritables pièges. Le verglas d’été est favorisé par l’accumulation sur la route d’huile, de carburant, de poussière de plaquettes et autres déchets de pneumatiques. Une petite averse sur un revêtement ainsi badigeonné suffit à rendre le bitume particulièrement glissant, d’où le nom de verglas. Ce phénomène peut se rencontrer de la mi-mai à la mi-septembre. Le conseil est toujours le même : ralentir.

Sous la chaleur, l’adhérence des pneus peut aussi être fortement réduite sur des plaques de bitumes liquéfiées, ramollies ou déformées. Cela génère des ornières très dangereuses pour les voyageurs, a fortiori pour les motards. Méfiance donc sur les routes après les orages d’été qui modifient inégalement le bitume.

Les conseils habituels tiennent toujours. Avant le départ, passez une bonne nuit de sommeil, ne mangez pas trop lourd, chargez la moto en équilibrant un maximum les bagages et préparer votre itinéraires. Si vous avez le temps, évitez les autoroutes (rien de plus ennuyeux à moto, non ?!), et prenez le réseau secondaire, quitte à faire deux jours de voyage. Une petite arsouille sur les départementales, c’est déjà les vacances après tout.

Et pour des conseils à la fois plus détaillés et plus variés, reportez-vous à notre rubrique "Conseils pratiques" (voir liens).

Dans la boutique Motomag :
- A porter sous le blouson, nos T-shirt Coeur de motards, illustrés par les moteurs mythiques de la production moto : BMW, Honda CB, Triumph, Ducati, Guzzi…
-Guide de conduite : Plus de 100 conseils pour rouler en moto et scooter

Publicité
Publicité