Un grand monsieur de l’enduro s’en est allé. Mika Ahola, 37 ans, est décédé dans la nuit du 15 au 16 janvier 2012. Soit un peu plus de trois mois après avoir réalisé une performance historique : un 5e titre mondial d’affilé, et ce dans la troisième et dernière catégorie de la discipline qui manquait encore à son palmarès !

Selon toute probabilité, le Finlandais aurait succombé à des lésions internes consécutives à une chute survenue lors d’un entrainement à Gérone, Espagne, voilà quelques semaines. Le pilote serait rentré chez lui par ses propres moyens mais avec un rein perforé, qui a fini par lui être retiré à l’hôpital de Barcelone. Trop tard…

Champion aussi charismatique que sympathique, Mika Ahola, un temps pressenti chez Jotagaz pour une nouvelle saison en championnat du monde, avait finalement annoncé le 1e janvier dernier son retrait définitif de la compétition. Une annonce qui apparaît aujourd’hui tristement prémonitoire.

Publicité
Publicité