Tracé exigeant
Les 8 heures du Championnat du monde d’Endurance moto (EWC) sur le Slovakia Ring est toujours une épreuve appréciée par les pilotes.
Avec plus de 6 km de virages serrés lents, de grandes courbes rapides, de longues lignes droites, de bosses faisant penser un peu à Donnington (le saut en moins), de très gros freinages en descente... le tracé du circuit est aussi exigeant que fantastique !

Au beau fixe
La météo plus que clémente - chaleur et généreux soleil au rendez-vous - a permis aux spectateurs, venus en nombre, de profiter du spectacle et d’un magnifique final dans la lumière crépusculaire de fin de journée.

8h de baston
Après un départ en trombe, c’est Gregg Black au guidon de la Suzuki GSX-R 1000 du SERT #2 qui réalise le meilleur départ et sort du 1er virage en tête. Tout au long des 8 heures de l’épreuve, la tête de course changera régulièrement laissant la place, tour à tour, aux teams Honda Endurance Racing #111, Honda F.C.C. TSR #5, à Yamaha GMT94 et à Yamaha YART #7.
De nombreux faits de course sont également venus rythmer l’épreuve (chutes, casse moteur, etc). Au terme des 8 heures, la Yamaha #7 du YART l’a emporté avec 32 secondes d’avance sur celle du GMT94 (lire ici notre compte-rendu de l’épreuve).
Dans la catégorie Superstock, la Yamaha #333 du team Viltais s’est imposée.

Classement EWC
Le classement du championnat du monde place le Team Honda F.C.C. TSR toujours en tête, suivi de près par la Yamaha du GMT94 et la Honda #111 du team Honda Endurance Racing.

Prochain rendez-vous en Allemagne pour les 8 heures d’Oschersleben du 7 au 9 juin.

 

Portrait d’un Team
Pierre Chapuis Team manager Moto Ain (Yamaha R1#96)

Âgé de 47 ans, Pierre Chapuis, est le team manager du team Moto Ain.
D’abord pilote, il est devenu manager de l’équipe depuis la création du team en 1997.

Après avoir terminé 2nd en catégorie Superstock en 2017, à seulement 1 point du vainqueur, il était normal pour le team de se lancer à la course au titre 2018. Avec de nouveaux pilotes, et non des moindre - Roberto Rolfo, Alexis Masbou et Christoffer Bergman - au guidon d’une Yamaha R1 parfaitement préparée par l’équipe technique, Pierre a toujours comme objectif de remporter le championnat : « L’objectif de la saison est clairement de chercher le titre. La moto marche fort et les pilotes sont d’un grand niveau. »

Évoluant cette année encore en catégorie Superstock, le team passera peut-être l’an prochain dans la catégorie EWC, s’imposant ainsi de nouveaux défis à relever.

 

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité