Le RG 500 club de France, Moto Club organisateur de l’évènement qui s’est tenu les 11 et 12 octobre sur le circuit d’Alès, est tout sauf sectaire. S’il voue évidemment un culte certain à la fameuse Suzuki des années 80, il ne rejette pas non plus les cylindres à trous des autres marques, tant s’en faut.
Ce Moto Club, né en 1996, compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents dont beaucoup possèdent plusieurs 2-temps. Leur rassemblement annuel, d’abord organisé sur le circuit de Pau Arnos (de 1996 à 2009), a fini par migrer en terres gardoises, sur le Pôle mécanique d’Ales.

Place aux vieilles
Cette 18e édition du rassemblement était l’occasion de rencontrer des passionnés de tout âge, même s’il faut reconnaître que beaucoup portent le cheveu blanc voire le crâne chauve. Tous sont ravis de ces retrouvailles annuelles qui permettent notamment d’échanger du matériel et de bons conseils. L’entraide est une composante essentielle de ces retrouvailles où l’on consacre du temps à peaufiner le réglage qui va bien avant de se confronter amicalement sur la piste.

Arsouille
Ce rendez-vous convivial est également sportif puisqu’il intègre des démonstrations, c’est à dire des cessions de roulage sans chronométrage. On vient ici pour se tirer la bourre entre potes, et ça marche. Pour corser un peu les choses, le roulage du vendredi s’effectuait dans le sens habituel du circuit et, le samedi, dans le sens contraire, ce qui permettait de changer de trajectoires sans changer de lieu. Malin non ?

Si vous aimez l’effluve et la sonorité des moteurs 2-temps, venez faire un tour au 19e rassemblement 2-temps du club qui se tiendra également au Pôle mécanique d’Alès en 2019.

Philippe Vallet

Publicité

Commentaire (0)

Publicité