Le 26 septembre, le Conseil de Paris a adopté la fermeture des voies sur berges de la Seine dans le périmètre de la capitale. Aussitôt, l’Association des Maires Franciliens (AMF), présidée par le maire de Linas François Pelletant, appelait à la mobilisation et bloquait les livraisons de marchandises dans Paris les 3 et 4 octobre 2016.

« Mépris »
« Comme ce fut le cas pour la zone à circulation restreinte (ZCR) ou toutes les restrictions de circulations mises en place ces dernières années dans la capitale, cette décision a été prise au mépris du reste de la région Ile-de-France et de la France », souligne l’AMF dans un communiqué.

L’AMF rappelle que la voie sur berges est un des axes qui pollue le moins à Paris et que cette mesure « vise uniquement à satisfaire un petit groupe de résidents. Devant l’égoïsme de la municipalité parisienne, soutenue par l’État, l’Association des maires franciliens appelle à une mobilisation de tous, les 1er, 2, 3 et 4 octobre 2016 afin de contrecarrer ce projet et protester contre la politique de circulation mise en place à Paris intra-muros ».

L’AMF propose 3 actions
- Action N°1 : elle appelle la population à participer, avec leurs véhicules, aux manifestations organisées par la Fédération française des motards en colère (FFMC), la Fédération française des automobilistes citoyens (FFAC) et autres collectifs, le 1er octobre 2016 en province et le 2 octobre à Paris.

- Action N°2 : les maires franciliens vont édicter des arrêtés de circulation dans les communes de petite et grande couronne, interdisant durant les journées du 3 et 4 octobre 2016 le transit des transports de marchandises à destination de Paris. Les entreprises de transports, informées depuis la semaine dernière par leurs fédérations, sont invitées à décaler leurs tournées dans Paris, qui pourront reprendre le 5 octobre 2016.

- Action N°3 : chacun est appelé, là où il se trouve, à participer et proposer toute action visant à exprimer le caractère interdépendant de Paris et sa banlieue.

Dès à présent, l’AMF invite les franciliens à arborer l’affichette « Paris, sans la banlieue tu n’es rien ! » sur la lunette arrière de leur véhicule.

Dans la Boutique Motomag.com

- Dans Moto Magazine n°327, découvrez l’enquête : « Moto et pollution, l’enfumage en règle »

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité