Essai

En vidéo

Depuis l’arrivée de la Yamaha MT-07, la « Kawette » ER-6 commençait à souffrir de la comparaison. En 2017, la maison verte a décidé de redonner naissance à la Kawasaki Z650, surfant au passage sur la notoriété du patronyme du légendaire roadster apparu en 1977. Il y a 40 ans…

Regardez la vidéo ci-dessus de la présentation de la Kawasaki Z650 par François, essayeur à Moto Magazine

Design et partie-cycle
Pour mener à bien la refonte du best-seller d’entrée de gamme, les ingénieurs ont travaillé sur le design mais aussi sur l’allégement de la partie-cycle.
Le cadre composé d’un fin treillis tubulaire ouvert façon H2 et le bras oscillant en acier caissonné contribuent à ce que cette nouvelle Z rende près de 20 kg à l’ER-6. La Z650 2017 affiche un poids de 187 kg tous pleins faits.

Pour tous les gabarits
Plus compacte que l’ER-6, abandonnant les rondeurs pour des lignes furtives, ce roadster reste heureusement une moto confortable. Sa selle affinée (790 mm) et son ergonomie favorisent l’accès aux plus petits. Avec son poids moins élevé, la prise en main est encore plus aisée.

Mécanique Euro 4
Le twin parallèle de 650 cm3 qui a déjà fait ses preuves a été mis en conformité avec la norme Euro 4. Il perd en puissance (68 ch contre 72 ch) mais gagne légèrement en couple. Plus linéaire et équipé d’une transmission un poil courte, il reste très facile à vivre à bas régime, et conserve son côté joueur de 6 000 à 11 000 tr/min. Revers de la médaille, de petites vibrations apparaissent dans cette plage, dans la selle et les commandes.
Notons que la Kawasaki Z650 est disponible en puissance limitée à 35 kW pour ceux qui viennent d’avoir le permis A. Le bridage s’effectue au boîtier, à la demande chez le concessionnaire.

Tenue de route rassurante
Lancée dans les grandes courbes bien lisses du sud de l’Espagne, la partie-cycle allégée se montre d’une excellente stabilité et d’une belle facilité dans les changements d’angle alors que l’amortisseur monté sur biellettes travaille plus progressivement. La fourche (non réglable), manque un peu de retenue hydraulique, un classique à ce niveau de tarif.
Le freinage, assuré par de nouveaux étriers à deux pistons Nissin, rassure par sa progressivité à défaut d’être hyper mordant. Mais c’est bien pour débuter.

Verdict : bien née
Bien née, la Kawasaki Z650 de 2017 a de quoi convaincre et inquiéter la concurrence. Précise, rassurante et bien motorisée, elle pourra tenir tête à la Yamaha MT-07 vendue à un tarif équivalent d’environ 7 000 euros. Moins fun côté moteur, elle offre du sérieux côté châssis.
Pour en savoir plus, bientôt un match entre ces deux poids lourd de la catégorie des moyennes cylindrées… rendez-vous dans Moto Magazine.

Dans la Boutique Motomag.com

- Pour ne rien manquer des essais et comparatifs de Moto Magazine, abonnez-vous !

Fiche technique

Kawasaki Z650 (données constructeur)
Moteur
- Type : bicylindre en ligne refroidi par eau, 4 T, 2 ACT 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 649 cm3 (83 x 60 mm)
- Puissance maxi : 68 ch à 8 000 tr/min
- Couple maxi : 6,7 m.kg à 6 500 tr/min
- Alim./dépollution : injection/Euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses à 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 300 mm (2 juxt.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 220 mm (1)
- Pneus Av-Ar : 120/70 R17 - 160/60 R17
- Réservoir (réserve) : 15 litres (n. c.)
- Poids à sec : 187 kg
- Hauteur de selle : 790 mm
- Coloris : blanc, noir, champagne
- Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 6 999 euros (estimation)
- Disponibilité : janvier 2017

Publicité