Article

Les demi-guidons de la Kawasaki ZZR 1400 tombent naturellement sous la main et la bascule sur l’avant est raisonnable.
Vu la puissance du moteur, il ne faut pas envoyer pleins gaz en première et en seconde. Mais, en passant les rapports à 5.000 tours.
Un choix qui rend les chevaux exploitables et préserve (un peu) les pneus. Le moteur donne même une sensation de creux sous les 4.000 tours pour un 1400. Passé 6/7000, la ZZR rentre dans la quatrième dimension.
La puissance est omniprésente sur la version full power. Tandis que la version 100 ch pour la France affiche un couple maxi 3.000 tours plus bas.

L’agilité de la Kawasaki ZZR 1400 est surprenante. Malgré 218 kg à sec, elle s’incline sans effort et garde même une marge d’improvisation. Le compromis stabilité/maniabilité est quasi idéal.
Les suspensions, tout en assurant un excellent confort, ne grèvent en rien la tenue de cap ou la trajectoire sur les départementales imparfaites.
Le freinage puissant et dosable est secondé par l’ABS. Et sur l’angle, la moto ne se redresse pas en prenant le levier.
Les plus calmes pourront aussi enrouler rapide en comptant sur un bon frein moteur et une mécanique toujours disponible.

Vidéo de présentation de la Kawasaki ZZR 1400

Flash Video - 2 Mo
Kawasaki


cliquez sur l’image pour lancer la vidéo

Chargement du lecteur...

Kawasaki

 - 
Infos en plus
Publicité