Article

La plateforme de fabrication industrielle du roadster KTM Duke, chez son partenaire indien Bajaj, va tourner à plein régime dans les mois qui viennent. La marque autrichienne a en effet présenté, au salon Eicma de Milan 2016, trois nouvelles Duke de petite cylindrée : 125, 250 et 390.

De quoi alimenter les marchés internationaux émergeant, mais aussi pourquoi pas la vieille Europe, même si l’on est pas certain de voir la 250 cm3 arriver jusqu’en France.

Et pourtant, sur ce segment, ces roadsters restent clairement sans concurrence. Les équipements dont ils sont dotés sont à tomber : instrumentation TFT en couleur, connexion du téléphone via Bluetooth (bien mieux qu’un téléphone coincé dans le casque pour les jeunes), éclairage à diodes sur les 125 et 390 (halogène sur la 250)...

Ses atouts
- Le cadre en treillis tubulaire est désormais en deux parties (bien en cas de chute) et identique aux trois modèles.
- La 390 évolue vers un meilleur freinage avec un disque de 320 mm contre 300 mm, reçoit des leviers de frein et d’embrayage ajustables ainsi qu’une assistance électronique de l’accélérateur.
- L’ergonomie va dans le bon sens, avec une nouvelle selle et ce réservoir plus galbé à la contenance augmentée.

- Prix : entre 4 200 et 5 300 € selon la cylindrée (estimation Moto Magazine)

Commentaire (0)

Publicité