Défilés à moto, rencontre d’associations féministes, de militantes du droit des femmes, de motos club féminins, flash-mob… L’édition 2016 de Toutes en moto célébrera, comme il se doit, la Journée internationale des droits des femmes, du 8 mars.

Contre la violence
Après s’être engagée auprès de l’Institut Curie dans la lutte contre le cancer, l’association TEM (Toutes En Moto) a décidé cette année d’apporter son soutien à une grande cause nationale : « la lutte contre les violences faites aux femmes ».
Les femmes motardes apporteront également leur soutien financier au projet « Contre Coups », un album avec 12 artistes féminines qui s’engagent contre les violences faites aux femmes au côté de l’institut en santé génésique ISG.

12 villes
Marseille, Lyon, Bordeaux, Caen, Strasbourg, Le Mans, Paris, Nices-Cannes, Ales, Brest, Nantes, Toulouse... Ce sont douze villes françaises qui verront défiler toutes ces femmes à moto, déterminées à défendre leur droit. « Pour qu’un jour, les violences faites aux femmes ne soient plus qu’un mauvais cauchemar, et non une réalité pour des milliers d’entres nous qui souffrent au quotidien, voire meurent sous les coups… »

Un monde plus juste
« Il est plutôt simple pour nous, dans notre pays, de mettre en pratique notre slogan Conduisons nos vies », explique TEM. Mais nous n’oublions pas qu’ensemble, à travers les pays, à travers les valeurs telles que l’éducation, la liberté́ d’exprimer nos voix ou les droits des femmes, nous pourrons peut-être contribuer à rendre ce monde un peu plus « juste » et un peu plus sûr pour des millions de femmes ».

Autres rendez-vous :
TEM est partenaire de Miss Moto Maroc (March Moto Madness), dont le rassemblement aura lieu du 18 au 20 mars à Marrakech.
Un rassemblement de Toutes en moto aura également lieu le 10 avril à Genève (Suisse).

MAJ du 10/03/2016. Il n’y aura finalement pas de défilé TEM à Nantes. La page Facebook invite à rejoindre Brest ou Le Mans pour cette année et espère bien se rattraper en 2017.

Publicité
Publicité