Sa Yamaha XT 500 de 1982 est le mode de transport quotidien de Nicolas Sonina, organisateur des Iron Bikers et Classic Machines.

Et ce n’est pas ce qu’on peut appeler un « véhicule polluant ». Avec une consommation d’essence de moins de 5 litres/100 km, un poids d’environ 150 kg pour 32 ch, pas d’électronique, un démarrage au jus de mollet (kick) et une technologie simple qui en fait un véhicule facilement réparable, cette bonne moto serait plutôt un symbole du développement durable !

JPEG - 3.2 ko

Nicolas, qu’est-ce que tu penses de cette mise au ban des vieilles pétoires comme la tienne ?
C’est complètement antisocial et je n’ai pas de mots pour qualifier cette débilité ! Mais je n’ai pas l’intention de me soumettre, je roulerai quand même. C’est dommage que les motards soient les seuls à contester ces atteintes à la liberté de circuler. Les automobilistes n’ont toujours pas compris et ceux qui ont des autos d’avant 1997, les jeunes qui récupèrent la Twingo du papy, quand ils vont réaliser au retour des vacances qu’ils n’ont plus le droit de passer par Paris en semaine, ça va être un sacré merdier !

La plupart des citoyens ordinaires ne semblent pas se rendre compte de l’énormité qui nous pend au nez. Nous sommes tous sensibilisés aux enjeux de protection de l’environnement, mais ce n’est pas avec cette écologie punitive qu’on va régler le problème.

Là, la ville de Paris est juste en train de fabriquer des délinquants en créant un problème qui n’existe pas : sur un trajet urbain pour se rendre au travail, une moto pollue deux fois moins qu’une voiture. Nous passons deux fois moins de temps dans les embouteillages, moins de temps pour trouver où se garer, une moto pèse six à sept fois moins lourd qu’une voiture moyenne et elle prend quatre fois moins de place…

Pendant ce temps-là, les constructeurs automobiles arrivent à passer les tests en trichant allégrement sur les normes… c’est vraiment n’importe quoi !

Complément d’information

- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com, rubrique Défense des motards/2-roues en ville

Photo : Jacques Clipet

Publicité
Publicité