Pour diffuser la bonne parole, la FFMC a édité un tract sur la circulation interfiles. Le message est clair : « utilisateurs de deux-roues motorisées : montrez l’exemple ! ».

Face aux pouvoirs publics, la Fédération des motards en colère doit garder au maximum sa crédibilité acquise au cours de ses trente années d’existence.

Elle a donc édité un dépliant, qui sera distribué au salon de la Moto de Paris du 30 novembre au 4 décembre prochain, pour attirer l’attention sur les situations à risques susceptibles d’arriver en circulation interfiles.

Pour bien comprendre, voici le communiqué de presse de la FFMC dans son intégralité :

« Alors que la population de deux-roues motorisés continue d’augmenter et atteint 17% du trafic à Paris, la FFMC appelle les motards et scootéristes à adopter une conduite exemplaire pour préserver leur sécurité et notre image.

Souvent interpellée quant à l’incivisme de certains usagers de deux ou trois-roues motorisés, la FFMC travaille, depuis plus de trente ans, à persuader les pouvoirs publics que les motards sont aussi des conducteurs responsables.
Or les comportements excessifs de quelques uns remettent en cause la tolérance dont nous bénéficions tous pour circuler entre les files.

La FFMC communique régulièrement pour rappeler qu’une majorité des accidents de la route impliquant un 2RM est due à l’inattention des autres usagers de la route. Elle reconnaît toutefois que certains conducteurs, par excès de confiance ou manque de formation, prennent trop de risques dans la circulation. Ces comportements nuisent à l’image que l’opinion publique a des « motards ».

Pour sensibiliser tous les usagers de 2RM à leur propre sécurité et promouvoir un vrai partage de la route, la FFMC édite un dépliant qu’elle distribuera sur le stand qu’elle tiendra au salon de la moto et du scooter (Pavillon 5/2, Allée B, Stand 51) à partir du 29 novembre et plus largement lors d’actions de terrain à venir.

L’objectif est d’attirer l’attention des conducteurs de 2RM sur les situations à risques qu’ils sont susceptibles de rencontrer lorsqu’ils remontent les files, non seulement sur les voies rapides urbaines, mais aussi en ville où les interactions avec d’autres usagers sont plus nombreuses (notamment avec les piétons et les cyclistes), augmentant ainsi l’exposition aux risques.

Vous trouverez un exemplaire de cette plaquette sur le site de la FFMC

Publicité
Publicité