A quelques jours d’un Conseil de Paris crucial (le 9 février), l’antenne de Paris et Petite Couronne de la Fédération française des motards en colère (FFMC-PPC) a appelé les motards à manifester. Rendez-vous est donné le 8 février à 14h sur l’esplanade du Château de Vincennes.

« Nous manifestons à la suite des déclarations d’Anne Hidalgo, maire de Paris, et de son équipe, qui proposent des mesures inadaptées à la situation », explique Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC-PPC. « Nous mettons notamment en cause l’interdiction de la circulation des deux-roues motorisés (2RM) antérieurs à 2000 qui serait effective en juillet 2016 d’après ce plan. Et il y a pire : cette interdiction évolutive impactera en 2020 les 2RM antérieurs à juillet… 2015 ! »

Position de principe
La FFMC-PPC regrette que Christophe Najdovski, adjoint au maire EELV chargé des transports, reste sur une position de principe : « Ce dernier inclut par principe les 2RM dans le plan anti-pollution, au même titre que les véhicules diesel désignés comme responsables majeurs des 42.000 décès dus aux émissions de particules fines (PM10 et PM2,5), déplore la FFMC.

Une large part de ces rejets incombe également aux activités agricoles, à la biomasse (feux de bois et incinération des déchets verts) et aux émissions de COV (composés organiques volatiles). Quoi qu’il en soit, aucun 2RM ne possède de moteur diesel… »

Plus-value contre la pollution
Et les motards avancent d’autres arguments écologiques, non retenus par l’équipe municipale : « Par leur faible consommation en essence, leur encombrement réduit, leur mobilité et leur temps de trajet plus court, ils sont une solution à l’engorgement du trafic urbain et une plus-value dans la lutte contre la pollution, explique la FFMC-PPC.

Logiquement, des villes européennes n’ont pas inclus les 2RM dans les restrictions de circulation appliquées sur leur territoire. La mairie de Paris, elle, persiste à vouloir pénaliser des usagers dont l’impact négatif en terme de pollution reste marginal. Soucieux de l’environnement et sensibles aux enjeux de santé publique, les militants de la FFMC invitent les élus de Paris à ouvrir un débat constructif afin de trouver des solutions efficaces et réalistes ».

Rendez-vous est donné aux motards et scootéristes
• Le dimanche 8 février à 14h sur l’esplanade du château de Vincennes pour une progression vers la Mairie de Paris,

• Le lundi 9 février à 9h pour un rassemblement place du Châtelet à Paris.

À lire aussi

- Dernière minute : Paris interdit la manif FFMC du 9 février devant l’Hôtel de ville
- Circulation à Paris : « je préfère parler de restriction que d’interdiction »
- Interdiction des motos et scooters : Paris enfonce le clou !
- « Ils n’ont aucun argument » : lire l’interview de Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC-PPC

- C’est le moment de soutenir la FFMC en portant ses couleurs

Publicité

Commentaire (0)

Publicité