Les véhicules neufs sont donc depuis mercredi les premiers à disposer de la nouvelle numérotation, et elle ne concernera les véhicules d’occasion qu’à partir du 15 juin à l’occasion d’un changement quelconque sur la carte grise (propriétaire, coordonnées).

La plaque suivra le véhicule de sa première mise en circulation jusqu’à sa destruction, indépendamment des changements de propriétaire ou de département. La demande d’immatriculation pourra désormais aussi se faire auprès de votre concessionnaire.

Dès paiement des taxes, il sera délivré un certificat d’immatriculation provisoire qui permettra de circuler pendant un mois. La carte grise définitive sera acheminée par la poste. Plus besoin de faire la queue aux guichets encombrés des préfectures ! Même les changements de coordonnées devraient pouvoir se faire, à terme, par Internet.

L’abandon du numéro de département ayant suscité beaucoup d’émoi chez nos concitoyens, il a finalement été maintenu, mais sera laissé au libre choix du propriétaire afin que celui-ci puisse, selon le ministère de l’Intérieur, « afficher ses racines ».

Revers de la médaille, il sera impossible de distinguer les « étrangers » en transit autrement que par leurs manœuvres hésitantes... Les véhicules de collection bénéficieront quant à eux d’un régime dérogatoire leur permettant de conserver des plaques à fond noir.

Publicité
Publicité