Certains concurrents venus de la vitesse ont été eux aussi des adversaires coriaces pour Denis Bouan. On pense bien évidemment aux pilotes Kawasaki du team Maccio : Olivier Four, William Milios et même l’étonnant Lionel Richier, engagé avec une Versys 1000 ! Avec d’autres pilotes comme Olivier Ulmann (KTM), Bruno Schiltz (Suzuki) ou Julien Vezzuti (MV Agusta), ils ont tous montré qu’ils ne viennent pas sur le Moto Tour pour faire de la figuration. Pour eux tous, ce n’est que partie remise…

Dans les catégories

La catégorie Sport, celle des bicylindres de moins de 650 cm3 et des monos, aura peut-être été la plus disputée de ce Moto Tour. Si l’on savait Nicolas Derrien favori (il est champion de France 2011 des rallyes routiers), on ne se doutait pas des difficultés qu’il allait rencontrer pour conquérir la catégorie avec sa KTM. Le pilote sarthois chute d’abord à Carole et doit ensuite donner tout son savoir et son énergie pour remonter le retard sur des pilotes comme Maxime Delorme (KTM 690), Benoît Heintz (KTM 690) et surtout un Vincent Gagnard vraiment impressionnant avec sa Honda XR 650.

Chez les scooters aussi la course aura été très belle ! Avec la venue de Barbara Collet (Yamaha T Max), la présence de nouveaux scooters comme le Honda Integra aux mains de Benjamin Colliaux ou du BMW 650 de Pierre Fredet, l’affiche était prometteuse. C’est Barbara Collet qui s’est montrée la plus rapide, mais malgré une belle remontée, elle ne pourra jamais rattraper le retard acquis suite à problème technique sur son Yamaha. C’est Colliaux qui gagne devant Fredet et Bruneau (Honda).

En Classiques, la domination de Nick Ayrton et de sa Suzuki GSX-R 1100 a été totale de bout en bout et ce malgré la « poussée » d’Éric Langelotti, qui courait avec une Honda 750 VFR. Quant à Éric Fortin et sa BMW R 100, ils finiront à la troisième place. À noter aussi la belle performance de Dominique Wils qui, sans une crevaison, aurait pu mener sa modeste Honda 600 XLR bien plus haut dans le classement. Avec les side-cars et les 125 en tout cas, la catégorie des Classiques est certainement la plus conviviale du Moto Tour.

Chez les 125 justement, ce sont les KTM Duke aux mains de Michel Bonneau et de Carlo Scanu qui étaient favoris au départ. Mais si Bonneau remporte la course, Scanu doit se contenter de la troisième place derrière Didier Chambost et sa Yamaha WRX. Très belle performance aussi de Thierry Theillac qui réussit à mener au bout de la course sa Motobécane LT3, tout comme Pierre Mouneu et Dominique Subias qui ont franchi la ligne d’arrivée avec deux Mash Seventy.

Dans la très disputée catégorie des side-cars enfin, c’est l’équipage Jean-Louis Damois /Nicolas Guichard (Yamaha 1000) qui finiront en tête, suivis à seulement 38 secondes par Thierry Laforest/Georges Beigne (Suzuki) et à 51 secondes par Lascane/Roche (Voxan). À noter aussi la malchance de l’équipage très rapide formé par Christophe et Sylvie Lebert, qui manque la victoire certainement à cause d’une petite erreur de navigation…

Publicité
Publicité