Téléphoner au guidon : définitivement non ! Trouver son chemin, se faire indiquer les « zones à risque » ou suivre un itinéraire grâce aux applications de navigation de son téléphone portable est en revanche une bonne option, compte tenu de la qualité et de l’interactivité des applications aujourd’hui proposées.

Qu’ils fonctionnent avec Waze, sorte de réseau social de la route, de Google Maps qui retrouve toutes vos adresses et indique le trafic en temps réel, ou bien d’autres applications d’aide à la conduite, les téléphones équipés d’un large écran et d’une connexion Internet peuvent aisément se substituer à un GPS, pour peu qu’on arrive à les placer correctement dans son champ de vision et à les lire facilement.

Pour ce faire, plusieurs solutions s’affrontent : housse flexible qui s’enroule et se scratche autour du guidon ( TG Easy Rider, Oxford, Kappa), coque plastique rigide à visser utilisant diverses rotules (Ram Mounts, Midland, TG Bike Console) ou housse souple avec fixations rigides (Givi, Shad). Chaque proposition offre des performances différentes en matière de lisibilité, de manipulation, d’étanchéité et de branchements.

Enfin, si chacun des modèles sélectionnés ici existe pour différentes dimensions de téléphone, voire de GPS pour les housses, nous les avons évalués en utilisant un smartphone récent et répandu : l’Apple iPhone 5. Et à l’image de cet appareil, ce test nous révèle encore une fois que les produits les plus chers ne sont pas forcément les mieux pensés…

Retrouvez les résultats de notre comparatif « supports moto pour smartphones » dans le Moto Magazine n°310, de septembre 2014, en kiosque le jeudi 28 août.

Modèles testés

Midland C1125
Tecno Globe Bike Console l5
Tecnoglobe So easy rider V5
Oxford Strap Nav
Kappa RA 305 R
Touratech Ibracket
Ram Mounts Aqua Box
Givi S955
Shad SG 20 M

Comment nous avons procédé ?

Montée sur divers types de machines (trails et roadsters), chaque coque, avec housses et support, a été testée en conditions réelles durant les vacances par notre équipe d’essayeurs. La facilité de montage et d’usage a ainsi pu être évaluée dans différentes configurations. Lors du roulage, nous avons pris en compte l’effet des vibrations, l’influence du soleil sur la lisibilité des écrans, la formation de condensation. Nous avons également effectué un test d’étanchéité chronométré.

Retrouvez les résultats de notre comparatif « supports moto pour smartphones » dans le Moto Magazine n°310, de septembre 2014, en kiosque le jeudi 28 août.

Publicité

Commentaire (1)

Publicité