Pourquoi une telle initiative de la part de Honda ?
À notre connaissance, Mercedes n’impose pas de telles règles à ses clients taxis, pas plus que Suzuki dont, par exemple, les Burgman 650 font les beaux jours de City Bird. Difficile de ne pas rapprocher la mesure des problèmes de boîtes de vitesses que connaissent les taxis Gold, en général autour des 40.000 km. Coût de l’opération : environ 3 500 euros. Vu le nombre de modèles dédiés à l’usage taxi en France, le poste « garantie » doit être conséquent !

Et puis la crise est passée par là et toutes les économies sont bonnes à faire. En excluant les usages professionnels, Honda se met à l’abri des pépins éventuels et se réserve aussi la possibilité de traiter au cas par cas. Mais écorne en même temps une image de fiabilité qui lui a longtemps collé au corps.

Publicité
Publicité