Essai
Article

Rouler en moto automatique, voilà un concept que seul Honda essaie d’imposer à ses clients depuis bientôt 5 ans avec ses modèles DCT (pour Dual Clutch Transmission). Si moins de la moitié d’entre eux sélectionne actuellement cette option à 800 € sur la gamme NC, Honda fait le forcing pour rendre le package un peu plus attrayant, notamment sur son modèle X, la gamme NC comportant 3 références : la NC 750 X, l’Integra et la NC 750 S.

Plan-plan
Machine polyvalente et accessible par excellence, la NC 750 souffrait d’une image un peu plan-plan du fait d’un design peu valorisant et d’un moteur sans peps. Côté look et finition, il ne fallait pas grand chose pour rendre cette machine plus valorisante.

Éclairage à leds, flancs de faux réservoir (c’est en fait un coffre !) couleur alu et bâti arrière redessiné, le nouveau design de la NC 750 X 2016 fait enfin mouche. Avec ses lignes de trail routier, sa position de conduite « buste droit » hissant le conducteur à 830 mm (non réglable) derrière une petite bulle à la protection améliorée mais toujours perfectible aux épaules, la NC 750 X s’apprivoise en quelques secondes avec simplicité.

Maniabilité
Malgré ses 230 kg tous pleins faits cette version X se distingue par sa grande maniabilité. Cette qualité est acquise grâce à une jante avant de 17 pouces ainsi qu’à une architecture particulière : le bicylindre, quasiment couché, presque à l’horizontale dans le cadre en treillis tubulaire, et le réservoir, situé à l’arrière sous la selle, abaissent le centre de gravité au maximum.

Ces particularités, associées à un excellent rayon de braquage, rendent la NC maniable en ville et étonnamment stable dans les virages. De nouvelles suspensions, plus fermes, viennent d’ailleurs renforcer cette bonne impression : non réglable à l’avant, la fourche Showa SDBV (équipé de valve à double effet) s’accorde idéalement avec l’amortisseur arrière. Celui-ci offre désormais 7 réglage en précharge (5 précédemment).

Économique
La NC 750 X, c’est aussi et surtout une machine économique. Son moteur a consommé moins de 4,8 litres au cent kilomètres lors de notre essai, mené sans ménagement. Le bicylindre en ligne, calé à 270°, produit un couple non négligeable, arrivant tôt, de 68 Nm à 4 750 tr/min mais aussi une puissance contenue de 55 ch (40,3 kW) à 6 250 tr/min. A l’usage ce bloc reste volontairement linéaire… et un poil mollasson.

Le nouvel embrayage anti-drible lisse mieux le passage automatique des rapports et les nouveaux paramètres de la boîte DCT lui font gagner en discrétion. En mode automatique D (Drive), les 6 rapports passent tout seuls dès les 2 500 tr/min, sans à-coups. Parfait pour un usage urbain intensif.

En mode S (Sport), l’utilisateur peut désormais affiner ses choix en matière de rétrogradage ou de passage des vitesses. Selon le niveau choisi (3 en tout), le changement de rapport s’effectuera plus ou moins haut dans les tours. Sur le mode le plus sportif, sélectionné rapidement au guidon via la nouvelle instrumentation, le frein moteur est maximisé, et les rapports passent bien plus haut, limitant les interventions intempestives du DCT, tel un changement de vitesse en virage sur l’angle.

Surcharge pondérale
Reste qu’avec un poids aussi important (230 kg), dont 10 imputables au seul DCT, la NC 750 X manque légèrement de fougue dans les relances. Ce poids, placé vers l’arrière, ne favorise pas non plus le feeling du train avant dès que le rythme accélère. Lors des freinages, l’unique disque, pincé par un étrier 2 pistons Nissin, souffre d’un léger manque de mordant. Le frein arrière est suffisamment puissant mais son ABS s’est montré trop interventionniste sur les routes glissantes de notre essai.

Verdict
Esthétiquement plus affriolante, plus rigoureuse que par le passé, la Honda NC 750 X de 2016 reste une vraie moto à tout faire. Sobre et efficace au quotidien, surtout en usage urbain où son coffre est très appréciable, elle est aussi une moto confortable pour les sorties du week-end.

S’il lui manque le peps d’une Kawasaki Versys 650 ou la polyvalence d’un Suzuki V-Strom 650, ses seules véritables concurrentes, elle reste la seule à offrir la technologie DCT. Ceux qui n’ont pas le goût de passer leurs vitesses y trouveront donc assurément leur compte.

Découvrez l’essai de la Honda NC 750 X en vidéo

Fiche technique

Honda NC 750 X (données constructeur)
Moteur
Type : bicylindre en ligne 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, refroidissement à eau
Cylindrée (al. x cse) : 745 cm3 (77 x 80 mm)
Puissance maxi : 54,7 ch (40,3 kW) à 6 250 tr/min
Couple maxi : 6,93 m.kg (68 N.m) à 4 750 tr/min
Alim. / dépollution : Injection / Euro4
Transmission
Boîte de vitesses à 6 rapports / semi automatique
Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
Frein Av (étrier à x pist.) : 1 disque de 320 mm, 2 pistons juxtaposés avec ABS de série
Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque de 240 mm, 1 piston
Réservoir (réserve) : 14,1 litres (0)
Poids tous pleins faits : 230 kg (220 sans DCT)
Hauteur de selle : 830 mm
Pratique
Coloris : rouge, bleu, gris, blanc, noir
Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
Prix : 7 499 € (8 299 € avec DCT)

Publicité