Essai
Article

Malgré une légère amélioration en 2014 avec le modèle SP, la Honda CBR 1000 Fireblade n’avait pas évolué en profondeur depuis 2008. C’est chose faite en 2017, avec ces deux nouvelles versions : les Fireblade RR et RR SP.



Honda CBR 1000RR SP : accrochez-vous
Vous n’arrivez pas à lire la vidéo, c’est par ici

Si ces deux machines conservent la géométrie de la version précédente, le châssis a été allégé pour économiser jusqu’à 15 kg. Un gain de poids impressionnant, qui ramène l’ensemble à 196 kg (195 kg pour la version RR SP).

Électronique de pointe
Commandée depuis un nouvel écran TFT, la CBR 1000 dispose de 3 modes destinés à canaliser la puissance moteur, d’un contrôle de couple paramétrable, d’un frein moteur à 3 niveaux et, sur la version RR SP, de suspensions semi-actives Öhlins. L’ensemble est connecté à une centrale IMU à 5 axes qui communique aussi avec le nouvel ABS intégral.

Tête dans la bulle
La position de conduite reste inchangée, et neutre. La nouvelle selle offre une grande liberté de mouvement et les demi-guidons assez courts ne sont pas trop refermés. Seul hic, la protection, avec un petit carénage avant réduit au minimum.

Allégée comme jamais
Lancée sur piste, cette nouvelle CBR apporte une sensation de légèreté. Lors des changements d’angle rapides et dans les entrées de courbe, elle gagne en agilité, tandis que dans les phases de freinage et de ré-accélération en sortie de courbe, elle conserve sa stabilité légendaire.

Caractère en hausse
Côté moteur, chaque pièce a été revue et optimisée en vue d’un allégement. La puissance a augmenté de 10 ch et le régime, de 750 tr/min pour atteindre 192 ch à 13 000 tr/min. Les valeurs de couple sont semblables : 11,3 m.kg (11,8 m.kg pour la RR SP) à 11 000 tr/min.

Malgré le passage à la norme Euro 4, la sonorité qui s’échappe du nouvel embout en titane est plus présente qu’auparavant. La CBR se montre pleine partout et vive dans ses montées en régime. La boîte, équipée d’un nouveau shifter paramétrable en montée et descente (en option sur la RR) s’avère douce et précise.

Côté freinage, si la puissance des deux types d’étriers (Tokico pour la RR, Brembo pour la RR SP) nous ont apporté satisfaction, le système ABS intégral paramétrable en fonction du mode moteur nous est en revanche apparu perfectible. Dommage qu’il ne soit pas déconnectable ou paramétrable en direct pour un usage intensif sur piste.

Verdict
Vendue 17 999 euros (22 599 euros pour la RR SP), cette nouvelle Honda CBR 1000 RR cumule de nombreux avantage pour s’imposer à nouveau face à concurrence. Légèreté, stabilité et facilité d’usage sont ses principaux atouts.

À lire dans Moto Magazine n°335 (mars 2017), l’essai complet de la Honda CBR 1000 RR

Pour être certain de le lire, abonnez-vous via la boutique en ligne !

Commentaire (0)

Fiche technique

Honda CBR 1000 RR (et RR SP) (données constructeur)
Moteur
- Type : 4 cylindres en ligne refroidi par eau, 4 T, 2 ACT 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 999,8 cm3 (76 x 55,1 mm)
- Puissance maxi : 192 ch à 13 000 tr/min
- Couple maxi : 11,6 m.kg à 11 000 tr/min (11,83 m.kg)
- Alim./dépollution : injection / Euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses : 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 320 mm (4 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 220 mm (1.)
- Pneus Av-Ar : 120/70 R17 av ; 190/50 R17 ar
- Réservoir (réserve) : 16 litres (nc)
- Poids à sec : 196 kg (195 kg)
- Hauteur de selle : 832 mm (820 mm)
- Coloris : noir, rouge (HRC)
- Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 17 999 euros (22 599 euros)

Publicité