La Honda F6C se présentait dans les années 90 sous la forme d’un roadster néo-rétro construit sur la base de la 1500 Goldwing. Le millésime 2014, lui, se place plutôt sur le créneau des cruisers. Et pour cause, il est une déclinaison du récent bagger F6B, lui-même dérivé de la 1800 Gold.

Après la présentation du concept EVO 6 au salon de Tokyo 2007 arborant un look moderne et agressif, on imaginait qu’Honda construirait un jour un roadster plus sportif, façon Suzuki B-King, sur la base de son coupleux 6-cylindres. Il n’en est rien puisque le modèle présenté, à la ligne longue et basse et aux formes bio, s’inscrit dans le pur esprit cruiser.

Comme sa cousine F6B (en essai dans le n°303 de décembre-janvier 2013-14 de Moto Magazine), la F6C reprend le moteur de la Goldwing et un châssis assez similaire mais elle a poussé le striptease un peu plus loin puisqu’elle s’est débarrassée de ses valises et de tout élément de protection.

La F6C se caractérise en fait par son capotage de phare, une grosse fourche inversée de 45 mm et une roue avant de 19 pouces. Notons l’éclairage avant et arrière à diodes ainsi que la présence de l’ABS de série.

Au final, une Gold qui se déleste de 70 kg par son dépouillement relatif, qui s’affichera en noir ou en bordeaux aux alentours de 22.000 euros (estimation MM) et qui séduira peut-être ceux qui ont attendu en vain la luxueuse 1800 Rune, jamais importée en France.

Commentaire (1)

Publicité